Saturday, November 12, 2016

Conferencia "Autotraducción: ¿recreación, reescritura o ideología?"

El grupo de investigación TXICC invitará a la Dra. Tai Yufen a impartir una conferencia sobre autotraducción. Después de hacer un breve recorrido por el fenómeno de la autotraducción, se centrará en dos casos concretos: el de la escritora china Eileen Chang y el de la mallorquina Carme Riera.

Lugar: Aula 1 (Facultad de Traducción e Interpretación, UAB)
Día y hora: martes, 15 de noviembre de 13.00h a 14.30h
Organiza: grupo de investigación TXICC

Link to source 

Conference Sound / Writing: On Homophonic Translation, Paris (17.-19.11.2016)

Self-translation will be a topic at the conference Sound / Writing: On Homophonic Translation taking place in Paris (17.-19.11.2016).

  • SAMEDI 19/11/2016  Session 9 16:00
    Maison Heinrich Heine, Cité Internationale Universitaire de Paris, 27c bd. Jourdan, 75014 Paris
    Eliana VICARI (Paris) : De l'autotraduction à la traduction : l'exercice de style « homophonique » de Raymond Queneau face à son texte source et à ses versions italienne, anglaise et espagnole

    Abstract: Non seulement Raymond Queneau et l’Oulipo se sont beaucoup intéressés à la traduction, mais ils l'ont aussi pratiquée. Certes, il s'agit bien souvent d'une traduction sui generis, effectuée à l'intérieur de la même langue et axée sur l'application d'une contrainte parfois étonnante : traduction transsexuelle, lipogrammatique, antonymique ou homosémantique (qui implique un changement de typologie textuelle, voire le passage de la prose au vers ou vice versa...). Dans ce domaine, comme dans tant d'autres, le précurseur reste Raymond Queneau dont l'une des œuvres les plus connues, Exercices de style (1947 édition originale ; 1973 édition définitive), représente sans doute le premier recueil d'auto-traductions intra-linguales. L'analyse d'« homophonique » - posée en guise de synecdoque - vise à rendre compte des spécificités du travail mis en acte par le fondateur de l'Oulipo aussi bien que des implications traductologiques sous-entendues. Tout cela permet de mieux examiner – quoique brièvement - la démarche de certains traducteurs pour observer comment ils ont effectué le transfert de cette rose rare et sonore. Comment l'ont-ils transplantée dans leur jardin italien, britannique et espagnol ? Ce rosier insolite a-t-il produit presque les mêmes fruits ? Et les fruits, eux, ont-t-ils gardé voire dépassé la promesse des fleur-phénix en dépit du changement de sol et de climat ? 

  • To see the complete program, please click here.
  • To access the booklet of abstracts, please click here.
  • To see the conference page on facebook, please click here.

Friday, November 11, 2016

Interview With Poet and Self-Translator Alison Whittaker', by Elizabeth Bryer

Alison Wittaker is a Gomeroin poet living in Sydney. In an interview with Elizabeth Bryer she speaks about her experience of translating her poem ‘Wattle in the Dykes’ into and then out of Gamilaraay.
"It’s important that readers see the poem in Gamilaraay on the screen as its own poem, not just as a catalyst to change the meaning of a poem in English."
To read the interview, please click here.